Le mandat

 

Le mandataire, un mode d'intervention à part

Le mandat, modèle dit «de troisième voie», est une alternative entre le recours à un prestataire et l’emploi direct. En ayant recours à un mandataire le particulier employeur est accompagné par la structure qui le conseille et l’appuie dans son rôle d’employeur.

Le particulier-employeur conserve alors son rôle d’employeur et bénéficie des services d’une structure mandataire dans la gestion de la relation avec son/ses salarié(s). Le mandataire accomplit, entre autres, les formalités administratives et les déclarations fiscales et sociales liées à l’emploi de salariés pour le compte de l’employeur qui le rémunère.

Le rôle d'un mandataire

Le modèle mandataire se définit comme l’emploi intermédié entre particuliers, sécurisé et équitable pour les parties prenantes (particuliers employeurs et aidants, salariés, organismes financeurs, partenaires institutionnels,..).

Le particulier-employeur (le mandant) est lié par un contrat avec le salarié et est accompagné par la structure mandataire qu’il aura choisie. Le particulier bénéficie des services de la structure mandataire dans la gestion de la relation avec le salarié. Le mandataire accomplit les formalités administratives et les déclarations fiscales et sociales liées à l’emploi de salariés, en contrepartie du versement par le particulier d’une contribution représentative des frais de gestion.

Cet accompagnement peut être ponctuel ou s’inscrire dans la durée selon les situations, tant de l’employeur, de l’aidant familial, que du salarié.

La structure mandataire, non seulement, accompagne le particulier dans son rôle d’employeur, mais en plus, garantit la continuité des interventions en proposant du personnel de remplacement, lorsqu’une intervenante est absente (maladie, congés).